( 23 février, 2009 )

L’arc en ciel…

L'arc en ciel...

L’arc en ciel du bonheur brillera dans le ciel,
Le vert de l’espérance sera là, au réveil,
Et rouge sera ma vie par des joies explosives,
L’horizon bercera le bleu de mes désirs.
Le soleil au zénith d’un jaune vif sera,
Le ciel enfin vidé des gros nuages noirs…

Mais ce monde en couleur fait partie de mes rêves,
Car je ne suis pas peintre, mon avenir est blême…

( 23 février, 2009 )

Les dauphins…

Les dauphins

Majestueux dans l’âme, vous avez la grandeur,
Et la beauté des flammes, vous réchauffez mon coeur.
Telle une jolie valse, vous ondulez dans l’eau,
Noyez le temps qui passe, et desserez l’étau.
La joie de vous voir vivre, au milieu de la mer,
Me fait devenir ivre et oublier l’hiver.
Vous êtes merveilleux et grâce à vous je panse,
Les brûlures de mes yeux, joyaux de l’existence.
C’est pourquoi dans mon dos, vous pourrez voir l’image,
De dauphins, en cadeau, d’un éternel hommage.

( 23 février, 2009 )

A la lueur de la bougie…

A la lueur d'une bougie

M’endormir près de toi,
A la lueur d’une bougie,
M’endormir dans tes bras,
Laisser venir la nuit.

Pouvoir te regarder,
T’éloigner dans tes rêves,
Sans jamais me lasser,
De caresser tes lèvres.

Garder cette lumière,
Qui me permet de voir,
Ton corps usé de fièvre,
Quand tu t’endors le soir…

( 22 février, 2009 )

Pardon pour eux…

notreterre.jpg

Il paraît qu’autrefois elle était toute bleue,
Que les hommes ont voulu, n’la garder que pour eux,
Et de mois en années et de siècle en heures,
Notre planète bleue, n’est devenue qu’un leurre.

Le sol était fertile, les arbres étaient en fleur,
Les oiseaux chantonnaient, frémissant de bonheur,
Le ciel était limpide, tout comme l’eau des mers,
Et le monde vivait, appréciant le bon air.

Mais voilà, le progrès, la soif de « faire mieux »,
Ont brisés tout le charme. Allons soyons sérieux,
Il faut toujours foncer et aller droit devant,
Qu’importe le flacon, vive l’ivresse maintenant.

Des immeubles en béton, des routes goudronnées,
Et bientôt plus un arbre pour pouvoir somnoler,
En regardant le ciel, illuminé d’étoiles,
Aujourd’hui, réverbères et grisaille de voile.

La pluie qui autrefois arrosait les cultures,
Innonde la plupart des villes et des masures,
Et pourtant bien longtemps les hommes ont dansé,
Afin qu’elle les sauve de beaucoup de dangers.

Je demande pardon à notre belle Terre,
Pour ce qu’elle subit, ce que lui font mes frères,
Et j’ai honte souvent de ne pouvoir stopper,
Ce mal qui l’a détruit, ce mal qui l’a frappée…

( 22 février, 2009 )

Les maillons d’une vie…

maillonbris.jpg
Je ne sais toujours pas où mon destin m’entraîne,
Lui qui m’ouvre les bras, veut effacer mes peines,
Bien des fois j’ai crié, sans que ma voix n’atteigne,
Ce Zénith bien trop haut et sans cesse mon coeur saigne.
De l’absence d’amour, il découle parfois,
Ce liquide si chaud et si rouge à la fois,
Qui circule dans mon corps, parfois glace mes veines,
Lorsque la peur s’installe et qu’elle devient reine.
Mais ces cris et ces plaintes ne sont que l’injustice,
Car la vie que j’obtiens, autour de mon coeur tisse,
Une toile rigide et épaisse à la fois,
Qui m’empêche d’aimer, d’avoir confiance en moi.
Les maillons d’une chaîne, grands acteurs de nos vies,
S’embriquent les uns aux autres, solitaires réunis,
Mais quand la chaîne casse, le bijou choit soudain,
Et elle laisse sa place, vide… dans l’écrin.

( 22 février, 2009 )

J’aime qu’on m’aime !!!

Il n’oublie pas de m’appeler,
Il m’écrit régulièrement,
Il cherche à me rencontrer,
Il n’aime pas quand je lui mens,
Il se soucie de ma santé,
De mes pleurs il est mécontent,
C’est un garçon plutôt parfait,
Qui ne sera jamais absent,
Car sa passion le fait vibrer…
Mon banquier !

( 22 février, 2009 )

Souris…

Souris-moi dans ton coeur,
Souris-moi dans tes rêves,
Souris à perdre haleine,
Souris à cette vie,
Souris à l’avenir,
Et au temps écoulé…
Souris à tes ennuis,
Souris aux joies passées,
Souris à tes amis,
Mais surtout n’oublie pas…
Souris-toi à toi-même…

( 22 février, 2009 )

Bienvenue à vous qui vous êtes arrêté sur mon blog…

Le dauphin au lys...Oui, bienvenue à vous…

Sur ce blog, vous ne trouverez pas de la pure poésie, ni des mots très recherchés, mais simplement mes écrits… au gré de mes humeurs, de mes peines, de mes joies…

Ces mots, ces phrases, qui une fois jetés sur une feuille, me font ressortir plus forte, plus optimiste… Même si certains textes vous semblent tristes, sachez qu’ils m’ont permis de me sentir grandie et plus forte pour le futur…

Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort…

Bonne lecture et merci…           Les Amis...

Véro

1...1617181920
« Page Précédente
|