( 22 février, 2009 )

Bienvenue à vous qui vous êtes arrêté sur mon blog…

Le dauphin au lys...Oui, bienvenue à vous…

Sur ce blog, vous ne trouverez pas de la pure poésie, ni des mots très recherchés, mais simplement mes écrits… au gré de mes humeurs, de mes peines, de mes joies…

Ces mots, ces phrases, qui une fois jetés sur une feuille, me font ressortir plus forte, plus optimiste… Même si certains textes vous semblent tristes, sachez qu’ils m’ont permis de me sentir grandie et plus forte pour le futur…

Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort…

Bonne lecture et merci…           Les Amis...

Véro

( 19 mars, 2017 )

Envie de… rien…

Ecrire...
Album : Ecrire...

1 image
Voir l'album

Trois jours que cela dure, mon âme fait grise mine,

Même le soleil est là, pour combattre ma déprime,

Et si mon coeur en sommeil, n’ose même plus rêver,

Je ne sais pas comment, mais j’dois y arriver.

Mais arriver à quoi ? Me souffle mon esprit,

A accepter les gens, tels qu’ils sont aujourd’hui ?

Je n’peux m’y résigner et je souffre souvent,

Du manque d’humanité, balayé par ces vents,

Qui tourbillonnent autour de mon âme égarée,

Sans cesse sollicitée par des choix erronés.

A cette heure je pleure sur ce manque d’énergie,

Qui me somme de rester, chez moi, bien à l’abri,

Sans oser m’réjouir du printemps qui s’amène,

Mais surtout sans savoir où ces jours-là me mènent.

Est-ce vers cet avenir, retour vers le futur,

Ou bien laissez-passer mes communes mesures,

J’aspire à un bien-être, est-ce trop demander ?

Un abandon total sans trop le quémander,

Afin que ces déprimes qui parfois me dépassent,

Laissent la place aux rimes, qui elles me délassent…

( 31 décembre, 2016 )

Un 31 décembre…

2017
Album : 2017

1 image
Voir l'album

2016 adieu, tu passes le relais,

A une nouvelle année, de voeux et de promesses,

Où les sens en éveil oublieront les bassesses,

Pour enrichir les âmes des brebis égarées.

Souhaitons que ce passage se fasse en douceur,

Que nul obstacle ne gâche la joie de ces humains,

Qui n’veulent qu’une chose, celà main dans la main,

La paix du lendemain, l’éclosion du bonheur.

Mes amis, je vous aime, je peux vous l’assurer,

Vous m’êtes si précieux, de par votre présence,

Que j’envoie mon esprit taguer votre indulgence,

De milliers de bisous, d’amours inavouées.

Tout comme ma famille, toujours là, près de moi,

Prête à me protéger des nombreux aléas,

Qui barrent quelquefois l’empreinte de mes pas,

Mais l’amour est plus fort, vous êtes tous mes rois.

Un grand merci aussi, aux lecteurs de ce texte,

Vous sentir proches m’aide à lâcher tous ces mots,

Qui guident cette chasse au moindre de mes maux,

Ah non ! Me suis trompée, ce n’était qu’un prétexte… :) :) ;)

 

GROS BISOUS ET TRES BONNE ANNEE 2017 !

( 23 décembre, 2016 )

C’est Noël…

sdf
Album : sdf

1 image
Voir l'album

Voilà… Devant Leader… Il était là, les locks jusqu’aux épaules, entouré de ses chiens, un grand et un bébé, il m’a vu avancer, avec au bout du bras, le sac…
Ce sac que j’ai rempli, de choses et d’autres, de vêtements, de nourriture, de différents objets du quotidien etc etc… et bien sûr, de chocolats, et même de croquettes pour les toutous…
Je me suis accroupie près de lui, et lui ai montré l’intérieur du sac… Oh là là, ses yeux se sont levés vers les miens, et j’ai vu un bonheur immense les éclairer… Il m’a dit, « pour moi ? » Je lui ai pris la main, et il a embrassé à plusieurs reprises la mienne… Voilà… Un petit geste qui ne m’a pas demandé des moyens énormes, et je peux vous assurer que le bien être que j’ai ressenti d’avoir contribué à égayer la vie de ce garçon vaut tous les bonheurs du monde…
Joyeux Noël à tous…

( 20 décembre, 2016 )

Rest In Peace…

Paix
Album : Paix

1 image
Voir l'album

Encore une fois mon coeur, saigne, si impuissant,

A l’horreur qui défile sous mes yeux embués,

La magie de Noël se retrouve endeuillée,

Par ces cris et ces pleurs, au goût amer de sang.

Au nom de quoi, de qui, peuvent-t-ils se permettre,

De tuer, de briser, d’anéantir des vies,

De jouir du malheur, d’infliger le mépris,

Pour assouvir enfin leur foi et leur bien-être.

Je les hais tous ces monstres qui jouent avec la vie,

Si précieuse fut-elle, ils n’en ont rien à faire,

Leurs âmes sombreront au tréfond de l’enfer,

Où ils purgeront leur peine, et ce, à l’infini.

Je n’veux pas accepter, comme une certitude,

Le rythme incessant des guerres, des attentats,

Qui minent ce temps qui passe et ne reviendra pas,

Cadencé par la mort d’éternelles solitudes…

 

A toutes les victimes des guerres, des attentats, de la connerie humaine !

 

( 29 août, 2016 )

Merci la vie…

Merci la vie...
Album : Merci la vie...

1 image
Voir l'album

Merci la vie,

Pour ces heures  fragiles où tout paraît facile,

Où les sens endormis d’un battement de cil,

Font rêver, éloigner les vestiges d’un empire,

Et laissent tout de go, la quiétude m’envahir.

Mon esprit vague à l’âme, savoure le  plaisir,

D’un lâcher prise immense, flamme ardente du désir.

Comment fixer ce temps, la magie de l’instant,

Sinon par quelques lignes, tracées au gré du vent,

Brise légère parfumée aux embruns de la mer,

Qui fredonne sa berceuse par ses vagues éphémères.

Par ce doux clapotis qui martèle les minutes,

Je laisse mon esprit s’abandonner, hirsute,

A un bien-être fou, accrochant au passage,

Le ronronnement subtil de mes potes, sans dosage.

Ces potes qui m’apportent, chacune à sa manière,

La joie de l’amitié, sans faille et sans galère,

Pour des journées pareilles à des fous-rires d’ados,

Avec en prime le son, des appareils photos. ;)

Puis arrive cette heure où plus rien ne s’agite,

Cet instant idyllique où tout semble magique,

Face à l’immensité de cette merveille sans mont,

Je laisse s’envoler mon esprit vagabond.

Bonheur à fleur de peau, mon état s’engourdit,

Pour ne plus faire qu’un avec ce paradis,

Qui berce mes saisons et augmente mes années,

En me laissant chaque fois, une âme de nouveau-né.

Innocence passagère de l’enfant ébahie,

Je redeviens toujours la fille du sans-soucis,

Quand mes pas me ramènent dans cette antre solaire,

Où je passe des heures, à vénérer la Terre…

 

( 12 mai, 2016 )

A ma nana…

Amitié
Album : Amitié

1 image
Voir l'album

Jeudi 12 mai, tiens ce jour me rappelle,

Qu’il y a 54 ans, tu as ouvert les yeux,

Depuis la vie, hélas, ne t’a pas fait la part belle,

Mais ta bonne humeur veille, et tu bénis les cieux.

Sans cesse pourchassée par des sautes de santé,

Tu sais souvent comment affronter la souffrance,

tu affiches parfois, un sourire figé,

Qui réchauffe le cœur, surtout par ta présence.

Ma sœur de cœur, je veux, à travers ces écrits,

Honorer l’amitié qui nous lie pour toujours,

Sois forte et apprivoise cette drôle de vie,

Afin de ne pas perdre, tout ton sens de l’humour.

Tu as su quelquefois, jeter au feu ton âme,

Pour un amour déchu, pour un maçon du cœur,

Mais l’amitié est là, impassible compagne,

Qui te suit pas à pas, vers la route du bonheur.

Ce bonheur, il est là, à portée de ta main,

Il surveille le passage des anges anonymes,

Qui forgent ta carapace, qui guident ton destin,

Vers un futur joyeux, balayant tout cynisme.

Chante, nana, chante, car ça, c’est vraiment toi,

Pas la peine de vouloir crier dans l’hygiaphone,

Ou bien vouloir partir à New York avec moi,

Notre amitié est sûre et dans un autre monde…

 

On est riche que de ses amis… c’est dit…

( 5 mai, 2016 )

Mer et soleil…

Mer et soleil...
Album : Mer et soleil...

1 image
Voir l'album

Etendue sur le sable, les sens tout en sommeil,

La torpeur envahissante me titille l’envie,

De partager ces douces minutes de ma vie,

En soulignant de mots le bonheur sans pareil.

Mon esprit embrumé d’la paresse de penser,

A laissé s’installer doucement la quiétude,

Bénissant l’instant « T », goûtant sa plénitude,

Pour ne faire plus qu’un avec la panacée.

Seuls quelques courageux osent le grand plongeon,

Dans cette eau accueillante et pourtant assez fraîche,

Et on peut voir au loin, les amoureux de pêche,

Qui taquinent le poisson, au rythme des saisons.

Les mouettes à l’affût de pauvres égarés,

Balancent sans gêne aucune leurs cris brefs et stridents,

Qui parfois, malgré nous, nous font grincer des dents,

Angoisse du lâcher-prise sur nos corps exposés. ;)

Comment finaliser ce tableau idyllique,

Ou, comment vivre heureux sans nul autre besoin,

Que celui d’écouter le ressac avec soin,

Qui chantonne son air, doux et mélancolique.

Ce sentiment joyeux, j’ai voulu le figer,

Pour revenir parfois lorsque pointent les nuages,

Sur quelques lendemains où survient un orage,

Me laissant nostalgique et prête à replonger…

( 19 avril, 2016 )

4 ans…

La rose du souvenir
Album : La rose du souvenir

1 image
Voir l'album

Quatre ans sont écoulés, à cette date maudite,

Où ton coeur a cessé de battre subitement,

Cette image me hante, mais la messe est bien dite,

Jamais je ne pourrai l’oublier, simplement.

Qu’importe les chemins parcourus dans ma vie,

Celui qui m’a poussé vers cet être « bourru » ;)

Vaut tout l’amour du monde et je l’en remercie,

Te retrouver enfin, ne m’arrivera plus…

Je pleure sur ton sort, et non pas sur le mien,

Car au-delà des maux que mon esprit tourmente,

C’est ta vie qui a fui, en laissant le chagrin,

S’installer brusquement, bien au creux de mon ventre.

Encore une fois j’écris pour apaiser mon âme,

Mais ces mots qui raisonnent pourtant sans foi ni loi,

Hélas n’iront jamais plus loin que toutes ces larmes,

Qui coulent encore parfois lorsque je pense à toi…

 

 

( 16 avril, 2016 )

Ma terre happy…

Terre Happy
Album : Terre Happy

1 image
Voir l'album

Au détour d’un sentier, lors d’une promenade,

Alors que je goûtais aux plaisirs de la vie,

J’ai entendu au loin, une douce ballade,

Qui a conquis mes sens, balayé mes soucis.

Profitant du soleil, d’la douceur printanière,

J’ai repéré un arbre aux branches bien touffues,

Et malgré mon désir de marcher sans manière,

Je n’ai pu résister à son ombre bienvenue.

La brise passagère qui frôlait tout mon corps,

Me donnait du plaisir et d’aise, j’en frémissais,

Le bonheur était là, simple et tellement fort,

Que j’me suis allongée, pour un somme apaisé.

C’est là qu’il a prit forme, pendant ce doux sommeil,

Ce drôle de bonhomme au ventre rebondi,

Et d’une voix profonde il m’a dit des merveilles,

« Trois voeux, je te les offre et attends tes désirs ».

Malgré cette torpeur qui m’envoyait ce rêve,

Je ne put m’empêcher de songer à demain,

Et j’ai donc accepté de laisser sur la grève,

De cette plage blanche l’empreinte de ma main.

« Trois voeux », ai-je répondu, « tu me combles de bonheur,

Mais pour sécher les larmes, un seul me suffira,

Je souhaite que chaque humain aide, en ouvrant son coeur,

A endiguer ces guerres qui déciment nos âmes.

Mon tout nouvel ami a mené sa mission,

Qui a eu pour effet, une nouvelle « Terre Happy »,

Plus de mal déclaré, même aux informations,

Finis les jours de deuil… Et bonjour la vraie vie…

 

( 27 mars, 2016 )

En errant sur mes lignes…

Les trois portes de la sagesse
Album : Les trois portes de la sagesse

1 image
Voir l'album

Ce blog, cher à mon coeur où mes humeurs s’étalent,

Je l’ai bien délaissé, ce, depuis quelques mois,

Au profit des pensées, illuminées d’étoiles,

Qui jalonnent ma vie et chassent mes émois.

J’apprends au fil des jours à guider ce bonheur,

D’avoir enfin trouvé une certaine sagesse,

Qui bénit cette vie, corrige mes erreurs,

Pour ne plus qu’espérer des regains de tendresse.

L’amour toujours absent de ma folle existence,

J’ose le défier, je lui ouvre grand ma porte,

Ce gentil bisounours qui mènera en cadence,

Les heures partagées, et me rendra plus forte.

A ce jour plus d’ennui, de silences obsédants,

J’aime à me retrouver face à face à moi-même,

Et je goûte ravie, au bonheur innocent,

De cette plénitude intense, de ma bohème.

Pourquoi ai-je tant cherché à me faire aimer,

Ai voulu à tout prix trouver le grand amour,

J’ai compris qu’aujourd’hui rien ne sert d’espérer,

Si au fond de mon âme, je le cherche toujours.

Car l’homme qui saura me faire rire aux éclats,

Et puis l’instant d’après me prendra dans ses bras,

Saura dans un silence apprivoiser mon être,

Par un « je t’aime » franc, et non pas un peut-être…

 

12345...20
Page Suivante »
|